septembre 24, 2006

Myriam

Posted in chansons, poèmes, poèmes et chansons à 2:37 par drwilly


démarer la musique

 

Myriam, ton nom résonne comme un drame

Mais pour moi c’est le mélodrame

Car d’un autre tu es la femme

Ma Myriam 

Une flamme, pétille dans tes grands yeux d’enfants

Taquine, presqu’innocente et insouciante, jeux d’enfants

Myriam, te souviens-tu de cet instant, chantant

Ma Myriam 

Myriam, aujourd’hui tu es une femme

Et loin de moi tu fais tes charmes

Tous tes amis tu les désarmes

Ma Myriam Ta voix, faisait chanter l’eau du ruisseauTa bouche, comme un fruit sorti des roseaux, délicieux

Myriam, on planait tous deux dans les cieux, amoureux

Ma Myriam 

Myriam, je t’ai retrouvée dans une larme

Que tu m’as donnée comme une femme

Mûrie par la vie et ses drames

Ma Myriam 

Cette larme, a coulé au fond de mon coeur

Fragile, je l’ai couvée parmi les fleurs, déversés

Sur toi, sur le bonheur qu’on a pas eu, je pleure

Ma Myriam…                                 

W.Lip

1992      

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s