septembre 22, 2006

Le Vieux Moulin

Posted in chansons, poèmes, poèmes et chansons à 9:06 par drwilly


 

cliquez pour démarer la musique 

 

Un petit lac tranquille

A deux pas de la ville

Le charme désuet d’un vieux moulin

Ou vit le destin

L’espérance et le chagrin

Ou l’aube luit après la nuit

 

On brûle des brindilles

Pour chauffer notre vie

Couvée par le foyer du vieux moulin

Laissons faire la magie d’une nuit d’été

Destinée

Personne ne peut t’arrêter

Tu nous portes dans ta gravité

 

Ne t’en fais pas pour ce qui arrivera demain

Aujourd’hui oublie tes chagrins

Car la vie est partout, elle bout elle vit en nous

Tout comme le monde autour de nous

 

Une petite vie fragile

S’éveille dans la ville

Après la romance du vieux moulin

Ou vit le destin

L’espérance et le chagrin

Ou l’aube luit après la nuit

 

On brûle des brindilles

Pour chauffer la petite vie

Couvée par le foyer du vieux moulin

C’est la vie créée par une nuit d’été

Destinée

Personne ne peut t’arrêter

Tu nous portes dans ta gravité

 

Ne…

W.Lip

1985

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s